Jean-Paul Lespagnard is Back.(portrait by Laetitia Bica.

Pour quelques jours, from everywhere, in Belgium.

Allez voir son installation au parcours Modo ce week-end (au Monk).

Avant-hier, nous sommes allés le visiter dans son atelier.

Comme d'habitude, JP revient toujours d'ailleurs avec un bagage de plus, une flamme grandie.

Son café dans une tasse robot m'a requinquée.

Même si le visage a maigri, l'oeil est vif.

Jean-paul Lespagnard, me touche, toujours.

Par son immense talent qu'il met au service d'une robe au Mudam comme d'un sweat 1.2.3, son côté écorché jamais drama.

Il n'a pas besoin de parler de sa mère ni de son vécu, on peut tout lire dans ses silhouettes colorées nappées de son "plastic " traité comme du cuir. Une fantaisie moderne, des symbole "popu" et pop sublimé dans une vallée de poupées sans tabous.

Car pour moi, Jean-Paul a l'étoffe d'un grand, d'un John ou d'un autre Jean-Paul, comme un Jean_Charles.

La Belgique est déjà trop étroite pour lui*.la preuve par le fait qu'il n'est pas sélectionné dans les concours Belges tels le prochain fashion Week-end.(Concours Belge présentant les créateurs up coming et européen).et cela s'est vu dés le départ, dés qu'il a gagné le prix du public et non du jury a Hyères débute 08, la presse internationale a réagi de suite...A Paris d'où je vous écris, son nom est sur toutes les lèvres des branchés de la fashionasse.Tout le monde se souvient de la démolition party, tous les stylistes hype réclame encore ses bottes frites.Yelle l'invite la semaine prochaine a LA pour son concert.Any way, ce qui lui arrive est déja arrivé a d'autres, et notre pays bien que farcis de talents et d'énergies est physiquement petit.C 'est ce qui fait aussi son charme.Jeff Koons, Pierre et Gilles ne plaisent pas non plus a tout le monde même si il ils sont reconnus artistiquement.

Petite photo Festival de Graz.(Jean-Paul a fait la conception des costumes).

PHOTOGRAPHER wolfgang silveri
 xxBelinda